LA MAISON DES FOUS

Notre devise : Plus on est fous, mieux c'est !!!
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 inquiétudes métaphisiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jijifoufou
Aide soignant(e)
Aide soignant(e)
avatar

Nombre de messages : 48136
Age : 78
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: inquiétudes métaphisiques   Ven 28 Oct - 18:17



PROLOGUE


Sujet.



Les inquiétudes métaphysiques et les réponses à leur apporter.


Introduction.



Il y a deux choses véritablement angoissantes : la vie et la mort. La vie est elle un rêve vide de sens ? un autre rêve, ou cauchemar, nous attend-il après la mort ?






SENS DE LA VIE
Il se peut que tout ne soit qu’illusion. Si tel est le cas, ni beauté, ni vérité, ni loi morale n’ont d’importance car je ne saurais accorder de valeur à des fantasmes de ma fabrication. Seul compte le plaisir immédiat que ce rêve peut me procurer.
Si au contraire je tiens la nature pour vraie et moi pour l’un de ses produits, là est la source des valeurs. Je vois la beauté dans les formes qui habillent êtres et choses ; en chaque événement je reconnais la liberté créatrice ; je devine Dieu derrière l'immensité.
Selon donc l’idée que je me fais du monde extérieur ma conduite diffère du tout au tout. Dans un cas satisfaction de moi et négation d’autrui, donc orgueuil, sensualité, égoïsme. Dans l’autre humilité de mon insignifiance dans l’immensité de l’espace, respect, amour.
Mais si la vie est un songe, la pensée aussi est un songe. C’est dans l’expérience que je puise mes informations, mon vocabulaire et les raisonnements. A quoi donc me fier ?

Puisque je n’ai aucun moyen de savoir, j’aurai confiance en mes intuitions même si elles peuvent se contredire. Je suppose donc que j’ai toujours raison.
L'alternative ne sera plus alors entre réalité et illusion, termes incompatibles, mais entre affirmation et négation, attitudes que pourra adopter une liberté d’esprit toute puissante. Car s'il en est ainsi l'absolu, c'est la liberté d'affirmer et de nier.
Par la négation, l’être se dédouble en un sujet qui refuse et un objet qui est rejeté. La distance entre ces deux termes ouvre l'espace. La succession d’un état à un autre commence le temps.
Par l'affirmation le sujet revient à l'objet, confère un ordre à l’espace, une finalité au temps. L'espace se referme, le temps s'arrête. L'être est.
« De voie pour la parole il ne reste alors qu’une, suivant laquelle il est » conclut Parménide.


APRES LA MORT
Il y a en nous un sujet, la conscience, qui n’a aucune raison de mourir, et un objet, le corps, dont la mort est certaine. Si notre conscience est un appendice du corps, une fonction directrice dont l’organe est le cerveau, elle disparaîtra. Si le corps est un appendice de la conscience, un instrument qui lui permet de connaître et d’agir sur le monde, il sera remplacé.

C’est à la conscience qu’il appartient de décider de son statut. Si elle subit passivement les craintes et les désirs de la personne qu’elle habite, elle en partage le sort et disparaît. Si elle choisit de servir les valeurs, elle poursuit son œuvre, d’une vie à l’autre, jusqu’à sa perfection.

« Ce qui t’appartient en propre, dit Epictète, c’est l’usage des idées ». Non pas les idées elles mêmes, qui dépendent de la condition du cerveau, de l’intelligence, du savoir, de l’influence d’autrui, bref de la personne. Mais le choix de celles auxquelles nous voulons penser, auxquelles nous adhérons. Cette faculté est la liberté d’affirmer et de nier. La forme particulière qu’elle prend en chacun de nous est notre conscience.

Hamlet redoutait les rêves qui surviennent après la mort. Il avait tort car la mort est le contraire du rêve. Dans le rêve la conscience est envahie par des images et des sensations qui étouffent sa liberté. Dans la mort plus rien ne vient du corps ; il n’y a plus de désirs ni de craintes ; il n’y a plus que des valeurs qui guident la conscience vers l’incarnation qui lui convient le mieux. Nous ne disposons pas de données expérimentales permettant de décrire ce cheminement. Mais nous n’avons rien à en redouter puisque nous en aurons la maîtrise.

CONCLUSION
Dans la culture orientale le mandala est une figure géométrique qui illustre une conception du monde. En la peignant, comme en l’observant, le sage l’installe dans son esprit, où elle est comme le plan de la ville où réside son savoir. Voici le mandala de ce qui précède.






Le cadre est l’ensemble sujet. Le segment surligné est la conscience. La grille est l’objet. En lignes depuis le bas, esprit, corps, reste du monde. En colonnes depuis la gauche, passé, présent, futur. Le rectangle dont trois cotés sont surlignés, esprit au présent, est la pensée. Les parties surlignées constituent notre première certitude : je pense donc je suis.



FIN



Revenir en haut Aller en bas
Dydyding
Docteur Dydyding
Docteur Dydyding
avatar

Nombre de messages : 15221
Age : 37
Localisation : Chez les fous !!
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   Ven 28 Oct - 18:24

good





Revenir en haut Aller en bas
mariesimplette
Modérateur/rice
Modérateur/rice
avatar

Nombre de messages : 53159
Age : 56
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   Ven 28 Oct - 19:42

PEnse PEnse PEnse PEnse




Revenir en haut Aller en bas
NINI
Aide soignant(e)
Aide soignant(e)
avatar

Nombre de messages : 5701
Age : 58
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   Ven 28 Oct - 20:53

Tu as rencontré JEAN CLAUDE VANDAMME JIJI ????????? Mok Mok Mok Mok Mok Mok Mok
Revenir en haut Aller en bas
pirloui
Aide soignant(e)
Aide soignant(e)
avatar

Nombre de messages : 23603
Age : 77
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   Sam 29 Oct - 8:12

mort de rire mort de rire mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
mariesimplette
Modérateur/rice
Modérateur/rice
avatar

Nombre de messages : 53159
Age : 56
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   Sam 29 Oct - 10:21

lool lool lool lool lool




Revenir en haut Aller en bas
jijifoufou
Aide soignant(e)
Aide soignant(e)
avatar

Nombre de messages : 48136
Age : 78
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   Sam 29 Oct - 13:39

faché pascompris ange;;
Revenir en haut Aller en bas
follinette
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 81381
Age : 67
Localisation : en enfer
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   Sam 29 Oct - 15:18

PEnse PEnse CHERCHE pipo JIJI mort de rire mort de rire mort de rire mort de rire




Revenir en haut Aller en bas
Dydyding
Docteur Dydyding
Docteur Dydyding
avatar

Nombre de messages : 15221
Age : 37
Localisation : Chez les fous !!
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   Sam 29 Oct - 19:02

POUH mort de rire





Revenir en haut Aller en bas
follusque
Aide soignant(e)
Aide soignant(e)
avatar

Nombre de messages : 9379
Age : 48
Localisation : qq part!
Date d'inscription : 28/05/2006

MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   Dim 30 Oct - 20:08

EUREU j'ai rien compris! Mok Mok




, je suis pas beaucoup présente
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: inquiétudes métaphisiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
inquiétudes métaphisiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inquiétudes...
» Quelques inquiétudes à propos de ce cistophore
» Petites inquiétudes & Conseils
» inquiétudes sur FFX1
» Inquiétudes, stress, doutes, questions pour les futures sorties de poupées limitées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA MAISON DES FOUS :: Aide Pubs etc..... :: Fourre tout-
Sauter vers: